Le viager est une transaction immobilière qui ne vous est certainement pas étrangère. Cependant, peu de personnes maîtrisent réellement son fonctionnement. Vous ne savez que peu de choses sur les modalités de calcul du coût de la rente viagère, le prix du bouquet, etc. Ainsi, comment procéder pour déterminer le montant total de l’opération viagère ? Vous saurez tout sur le viager dans les lignes qui vont suivre.

Combien le bouquet représente-t-il dans le cadre d’un achat en viager ?

Il faut noter que le montant du bouquet tourne autour de 10 et 40% du prix du bien immobilier acheté via une opération viagère. A titre de rappel, il faut retenir que le coût d’un viager est calculé en tenant un certain nombre de critères. Le principal élément important concerne la valeur du bien immobilier. A noter que sa valeur doit être le plus proche du prix du marché. A ce propos, la valeur réelle de la propriété immobilière sera évaluée suivant son état, le lieu de son implantation, sa superficie, etc. Ensuite, une fois que la valeur du bien immobilier est déterminée, il devient opportun de définir le bouquet. Ce dernier peut être entendu comme une somme à verser de manière comptant. Sur ce point, le bouquet se distingue de la rente (plus connue sous le nom de loyer) qui est déboursée chaque mois. Par ailleurs, remarquez que le bouquet n’est pas en soi obligatoire dans le cadre d’un viager. S’assimilant à une partie du tarif du marché, le bouquet est, en principe, versé par l’acheteur (débirentier) au vendeur (crédirentier). L’opération se fera le jour de la conclusion de la vente en présence du notaire.

Comment procéder pour déterminer la rente viagère ?

Il faut savoir que le prix du bouquet sera inscrit dans le contrat dès qu’il sera déterminé. Ceci fait, il reste maintenant à définir le coût de la rente viagère. Pour ce faire, il faudra que le prix de l’achat du bien immobilier soit transformé en rente viagère. Notez que cette dernière (la rente) est calculée suivant, entres autres, la valeur de la propriété immobilière, le prix du bouquet, l’âge du crédirentier, l’espérance de vie et la nature du viager (libre ou occupé). S’il s’agit d’un viager occupé, une décote devra être appliquée afin de savoir le droit d’usage et d’habitation dont dispose toujours le vendeur.

Concernant la durée de vie restante du vendeur, retenez qu’il est déterminé à partir d’un barème de mortalité définie par l’INSEE et des compagnies d’assurance. En outre, il faut préciser que la rente viagère pourrait être payée de façon trimestrielle, mensuelle ou annuelle. Le montant de la rente pourrait aussi être indexé à l’indice du prix à la consommation.  Concrètement, cela signifie que le coût de la rente viagère augmentera en cas d’inflation. Enfin, retenez que l’opération viagère vous confère la possibilité d’acheter une propriété à un montant inférieur ou supérieur à son prix réel. En définitive, vous pouvez noter l’existence d’un viager sans rente. Dans les faits, celui-ci est plus avantageux. L’acquéreur n’aura à payer que le bouquet.

Credit Leader* est une marque  de Courtiers Associés. Courtiers Associés est immatriculée au registre de l’ORIAS en tant que Courtier en opérations de banque et en services de paiement (COBSP),  Courtier d’assurance ou de réassurance (COA), sous le numéro 16 00 0423 (site : www.orias.fr) et soumise au contrôle de l’Autorité de Contrôle Prudentiel et de Résolution (ACPR – site : acpr.banque-france.fr), 4 Place de Budapest – CS 92459 -75436 Paris Cedex 09 -Tel : +33 1 49 95 40 00-Fax :+33 1 49 95 40 48 – Email : bibli@acpr.banque-france.fr.
Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.
2019 Copyright Courtiers Associés. Tous droits réservés. Mentions légales.