De récentes enquêtes effectuées dans le secteur ont permis de constater des disparités entre les jours d’attente, en matière de transaction sur les résidences secondaires. Ainsi, d’une ville à une autre en France, le nombre de jours à attendre pour vendre sa résidence secondaire est très variable. Dans certaines régions, il faudra compter plus d’une centaine de jours. Dans d’autres, cela prend beaucoup moins de temps. Quoi qu’il en soit, les inégalités observées sont quand même assez fortes. L’acte de vente ne se signe pas toujours aussi vite, dans toutes les agglomérations. Toutefois, ce type de résidence demeure très plébiscité sur le territoire. Les français aiment particulièrement, le fait d’avoir un lieu destiné à la détente et au calme. En plus d’être un moyen de renflouer son patrimoine immobilier, cela permet aussi de s’adonner à des activités reposantes. L’offre est assez large et la demande n’est pas non plus en reste. Une bonne partie des résidences en  France sont des maisons de vacances. Les français affirment de plus en plus, leurs intérêts pour ces maisons.

Les charges autour des résidences secondaires

Pour de nombreuses personnes, avoir une maison de vacances constitue un réel avantage. Toutefois, lorsque les bourses ne sont pas pleines, cela peut rapidement virer au cauchemar. Avoir une résidence secondaire ce n’est pas seulement du repos. Il faut aussi pouvoir prendre en charge les frais afférents au logement. Entre les taxes d’habitation et les surtaxes, il n’est pas toujours évident de pouvoir s’en sortir. Sans tenir compte du crédit immobilier qui aurait été contracté afin d’acheter la maison. Autres charges assez pesantes, les frais d’entretien de la maison et l’assurance qui y est associée. Tout cela peut prendre une part importante du budget dont dispose les propriétaires de résidence secondaire. Tous ces postes de dépenses poussent ces derniers à se débarrasser de leur bien immobilier le plus vite possible. La revente devient ainsi une échappatoire à toutes les charges plébiscitées. Il est donc beaucoup plus aisé de passer par une transaction. Comme le montre les récentes enquêtes sur le sujet, la durée d’attente avant la vente peut varier selon les régions.

Les régions qui vendent  très vite

La vente des résidences secondaires est en vogue. Si le nombre de jours à attendre varie selon les régions, le Nord et l’est se démarquent assez bien. Dans ces régions, il suffit d’une soixantaine de jours pour signer l’acte de vente de sa résidence secondaire.  Dans le Nord-Pas-de-Calais par exemple, au but de 68 jours, la maison est cédée à un nouvel occupant. Ces régions sont caractérisées par un grand dynamisme et impactent positivement sur l’immobilier secondaire en France. Dans d’autres parties de la France, les ardeurs sont moins fortes. Il faut compter de 70 à 80 jours pour parvenir à un accord. Face à la lenteur observée dans certaines régions telles que la Normandie ou l’Auvergne et centre, autant dire que le bilan autour de ce secteur est mitigé. Dans ces régions, il faut attendre plus de 100 jours avant de passer à la signature de l’acte de vente

Credit Leader* est une marque  de Courtiers Associés. Courtiers Associés est immatriculée au registre de l’ORIAS en tant que Courtier en opérations de banque et en services de paiement (COBSP),  Courtier d’assurance ou de réassurance (COA), sous le numéro 16 00 0423 (site : www.orias.fr) et soumise au contrôle de l’Autorité de Contrôle Prudentiel et de Résolution (ACPR – site : acpr.banque-france.fr), 4 Place de Budapest – CS 92459 -75436 Paris Cedex 09 -Tel : +33 1 49 95 40 00-Fax :+33 1 49 95 40 48 – Email : bibli@acpr.banque-france.fr.
Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.
2019 Copyright Courtiers Associés. Tous droits réservés. Mentions légales.